Le Trieux, à Lézardrieux



    Ici, vous trouverez des pages d’histoire concernant la commune de "Pleudihen-sur-Rance", dans les Côtes-d’Armor, la commune de "Lézardrieux" et ses environs.


Histoire de la paroisse de Pleudihen

    L'histoire de la paroisse de Pleudihen a été magistralement écrite par l'abbé Eugène Brébel dans son livre Essai Historique sur Pleudihen, édité en 1916 par l'Imprimerie Fr. Simon de Rennes  et réédité en 1978 par les Editions Culture et Civilisation.
    Eugène Jacques Jean Brébel est né à Mordreuc le 26 août 1858, fils de Jacques et de Françoise Cotiniaux. Après ses études aux Cordeliers, il entre au Grand Séminaire et est ordonné prêtre le 23 décembre 1882. Professeur aux Cordeliers de Dinan (1884-1897), il est ensuite vicaire à Binic, recteur de Trégenestre (1900) et de Saint-Michel-de-Plélan (1903). Démissionnaire le 7 décembre 1905, il se retire à Dinan. Il décède le 15 décembre 1937 à l'âge de soixante-dix-neuf ans.
    La première histoire de la paroisse paraît dans le Bulletin Paroissial de Pleudihen, dont le premier numéro est imprimé en janvier 1910. Cette publication remplace la revue mensuelle Vaillante Union. Dans ce premier numéro, il est demandé aux lecteurs d'indiquer ou de prêter tous les documents qui pourraient être utiles pour écrire l'histoire de Pleudihen. Le premier article, publié dans le numéro de mars 1912, a pour sujet : « Pleudihen, sa géographie et son histoire ». Ces articles, qui paraissent jusqu'en 1914 et qui reprennent après la guerre, en 1919, sont écrits de la main de Eugène Brébel.
    Les pages que je vous propose ici, sont faites pour aider à l’élaboration de l'HISTOIRE de Pleudihen. Elles sont en grande partie le résultat de la lecture :
- des archives paroissiales (AP), classées en 1972 et conservées au presbytère de Pleudihen ;
- du « Registre de Paroisse » (RP), ouvert le 10 juin 1810 par le recteur Briand, à la suite d'une recommandation de Monseigneur Caffarelli, évêque de Saint-Brieuc. Document conservé au presbytère de Pleudihen ;
- des trois tomes des registres de la fabrique (RF), ouverts en 1809 et clos en janvier 1942, conservés au presbytère de Pleudihen ;
- des archives municipales (AM). Notamment les « Registres des délibérations de la municipalité », ouverts le 12 mars 1790 et conservés à la mairie de Pleudihen ;
- des archives paroissiales de la Vicomté-sur-Rance (APV), dont une copie est conservée au presbytère de Pleudihen ;
- des Archives départementales des Côtes-d’Armor (AD) ;
- des Archives départementales de la Loire-Atlantique ;
- des Bulletins Paroissiaux de Pleudihen (BP), des années 1910 à nos jours ;
- des Bulletins et Mémoires de la Société d'Emulation des Côtes-du-Nord, (B.M.S.E.C.N) ;
- des bulletins de La Semaine Religieuse du diocèse de Saint-Brieuc et Tréguier (SR) ;
- du livre Essai Historique sur Pleudihen, d'Eugène Brébel (EB) ;
- de divers ouvrages dont les titres et références sont précisés quand ils ont été employés.
    Je me suis attaché à indiquer mes sources et à reproduire le plus fidèlement possible le texte des archives employées, afin de faciliter une recherche ultérieure. Il m’a semblé important de consigner ces notes, en l’état actuel, par devoir de mémoire, même si l’histoire transcrite est bien incomplète.

                                                                                          François SOUQUET, 8 novembre 2007

Préhistoire
le Paléolithique, le Néolithique, l'Age du bronze, l'Age du fer.

De la préhistoire à l'histoire
l'Epoque romaine, création de la paroisse primitive.

La paroisse avant la Révolution
fonctionnement de la paroisse, l'ancienne église Notre Dame de Pleudihen, les cloches, les reliques.

La paroisse sous la Révolution

La paroisse au 19ème siècle
les visites épiscopales, la fabrique, distraction de l'enclave de Saint-Piat, les travaux dans l'église, passage de l'Empereur Napoléon III. 

        Les usages dans les Solennités de la paroisse au 19ème siècle

        Limites de la commune au milieu du 19ème siècle

La construction de la nouvelle église
première tranche des travaux : 1867 - 1871,
seconde tranche des travaux
: 1872 - 1878,
troisième tranche des travaux : 1878 - 1881.


Erection de la Vicomté en paroisse et commune

Les travaux dans l'église à la fin du 19ème siècle
modifications apportées à l'église en 1898.

à suivre...

Retour haut de page



Louis Piriou et le maquis de Plouisy

     Le 10 février 2008 disparaissait Louis Piriou, à l’âge de 86 ans. 
    Louis Piriou avait organisé le maquis de Plouisy dès le 10 mai 1944 et en était resté l’un des chefs les plus actifs. Il organisa de nombreux sabotages et participa à la libération de Guingamp, de Tréguier et de Lézardrieux.  Le lieutenant Louis Piriou fut ensuite adjoint d’une compagnie du 16ème Bataillon F.F.I. sur le front de Lorient. Après la guerre, il était devenu armateur de sabliers à Pontrieux. Il était titulaire de la légion d’honneur, de la croix de guerre avec palme, de la croix du combattant volontaire, de la médaille de la résistance…
    Louis Piriou avait écrit ses mémoires dans un livre co-produit avec André Le Cornec, réédité en 1984 à Pédernec : « De l’ombre à la lumière – Le maquis de Plouisy dans la résistance bretonne ». Malheureusement, ce livre est épuisé.
    Le résumé de l’histoire du maquis de Plouisy que je transcris ici, est le résultat de plusieurs rencontres que j'avais eu en fin d’année 2007 avec Louis Piriou.

François SOUQUET, 15 mars 2008

Louis Piriou et le maquis de Plouisy

Les déplacements du maquis

Citation du maquis de Plouisy

Monument de la Résistance à Plouisy


Retour haut de page



Le B-17 "STINKY WEATHER"

    Le 31 décembre 1943, la forteresse volante américaine surnommée "STINKY WEATHER" était abattue par la chasse allemande à Bellevue, en Kerbors (22).

Histoire du B-17 "STINKY WEATHER". Mise à jour juillet 2013.