Comité de Ploubazlanec - Année 2011



18 février 2011 - Assemblée annuelle

Au cours de l’assemblée annuelle, présidée par Jean-Marie Courson. Le Délégué Général des Côtes-d’Armor, Michel Docq, a remis l'insigne de Porte Drapeau à M. Toussaint Le Calvez, un diplôme d'Honneur à M. Yves Feutren et la médaille de bronze du Souvenir Français à M. Ange Le Bars.
   
         

   




7 mai 2011 - Réunion à Saint-Brieuc

Les Présidents, Vice-présidents et Trésoriers des Comités du Souvenir Français des Côtes-d'Armor se sont réunis le samedi 7 mai à Saint-Brieuc. Réunion d'information présidée par le Délégué Général des Côtes-d’Armor, Michel Docq.






18 juin 2011- Hommage au général Claude Le Henaff

    A l’occasion des célébrations de l’Appel du 18 juin 1940 par le général De Gaulle, une cérémonie émouvante s’est déroulée dans le cimetière de Ploubazlanec afin de rendre hommage à ce héros oublié : Claude LE HENAFF.
    C’est en présence de nombreux drapeaux, du président du Souvenir Français, Jean-Marie COURSON, du Président de l’U.N.C. du Goëlo, Gilbert LE BELLEC, du délégué militaire de la Défense Nationale  Daniel LOISON, d’Ange LE BARS du Souvenir Français et un des initiateurs de cet hommage, de l’Abbé CORLOSQUET, de membres d’associations patriotiques, de représentants de la municipalité et surtout  en présence de Yves et Jean-Pierre LE HENAFF, fils de Claude LE HENAFF, venus tout spécialement de Paris et Toulouse, que cette cérémonie s’est déroulée.
    C’est de la place du Souvenir, face au  monument aux morts, drapeaux en tête, que le cortège s’est rendu jusqu’au nouveau cimetière. Après un dépôt de gerbe par le président du Souvenir Français, Jean-Marie COURSON, la carrière militaire de Claude LE HENAFF fut retracée. Une minute de silence fut observée  avant que ne retentisse La Marseillaise suivie du salut des drapeaux. Un moment émouvant fut la rencontre de Georges Lapicque avec les enfants du Général LE HENAFF. Celui-ci faisait partie des jeunes à quitter Paimpol à bord de la goélette Manou le 19 juin 1940 en même temps que leur père. Quelques mots furent prononcés par les enfants de Claude LE HENAFF afin de remercier les organisateurs de cette cérémonie et surtout rappeler la modestie et la discrétion de leur père quant à sa carrière militaire et son engagement auprès du général de Gaulle.
    Claude LE HENAFF est né à Brest en 1922. Après son baccalauréat, il prépare une licence de droit lorsque la guerre éclate. A Paimpol, il entend l’appel du général de Gaulle le 18 juin 1940. Dès le lendemain, il quitte Paimpol pour Plymouth avec deux de ses cousins sur la goélette Manou. Il s’engage dans les Forces Françaises Libres le 1er juillet 1940. Affecté dans l’artillerie, il participera à l’expédition de Dakar, prendra part à la campagne de Libye ainsi qu’à la bataille d’El Alamein en octobre 1942. Il se distinguera à de nombreuses reprises lors des combats au Garigliano ou ceux de la Plaine d’Alsace en 1944. Son audace, ses prises de décisions, son soutien au moral de sa troupe seront autant  de facteurs qui contribueront à la victoire finale. Il terminera la guerre avec le grade de lieutenant.
    Claude LE HENAFF poursuivra une carrière militaire exemplaire qui le mènera sur de nombreux  terrains d’opérations, en Indochine dans la région de Langson ou en Algérie, dans le Constantinois.
    Ses qualités de soldat et de militaire seront mises  en valeur  dans ses différents postes de responsabilités : instructeur à l’Ecole Militaire Inter Armes de Coëtquidan, responsable de l’Etat-major de la 3è région militaire à Rennes, assistant technique dans l’armée libanaise, aide de camp du général inspecteur des troupes de marine, inspecteur des troupes de marine, commandant du 33è RPIMa, directeur de cycle à l’Ecole de Guerre, responsable de l’assistance militaire technique au Tchad, sous-directeur à la Direction militaire de l’Armée de Terre et enfin conseiller militaire du gouvernement. Il terminera sa carrière avec le grade de général de corps d’armée. Il est décédé en 1995 et repose auprès de son épouse dans notre cimetière de Ploubazlanec.

     Claude LE HENAFF était :       Commandeur de la Légion d’Honneur ;

                                              Compagnon de la Libération ;

                                              Grand Officier de l’Ordre National du Mérite ;

                                              Croix de guerre 39-45 (3 citations) ;

                                              Croix de guerre des TOE ;

                                              Croix de la Valeur Militaire ;

                                               Médaillé de la Résistance.

     Honorer la mémoire de Claude LE HENAFF  en ce 18 juin 2011, 71 ans après l’appel du général de Gaulle, c’est se souvenir de tous ces jeunes qui furent ses plus proches et fidèles compagnons et parmi les premiers à refuser la défaite. 

                                                                                                                                    François Le Fur




_________________________________________________

6 août 2011- Cérémonies à Plumelec

    Le Comité de Ploubazlanec du Souvenir Français a participé aux cérémonies commémoratives du 67e anniversaire de la libération du Morbihan qui se sont déroulées à Plumelec : au mémorial des S.A.S., à la ferme de Kérihuel et à la stèle d'Emile Bouétard au Halliguen.
    L'association "Liberty Breizh Memory", en tenues US et SAS, participait à ces cérémonies.

 
Cérémonie au mémorial des S.A.S. à Plumelec.


Le mémorial des S.A.S.

 
Cérémonies à Kérihuel et à la stèle d'Emile Bouétard au Halliguen.

______________________________________

Août 2011- Cérémonies à Lézardrieux, Paimpol et Loguivy

    Comme chaque année, le Comité de Ploubazlanec du Souvenir Français a participé aux cérémonies commémoratives de la libération de la ville de Lézardrieux (15 août 1944), de celle de Paimpol (17 août 1944) et, à Loguivy-de-la-mer : à la cérémonie réservée aux  aviateurs américains et britanniques, tombés dans la région en 1943 et à l'hommage aux Résistants de Ploubazlanec, Morts pour la France en 1944 et 1945.  


Cérémonie à Lézardrieux ( à gauche) et cérémonie à Loguivy de la Mer (à droite)

 
Devant la plaque des Résistants de Ploubazlanec, Morts pour la France, des enfants ont déposés une rose à l'appel des noms.


________________________________________


8 octobre 2011- Ploubazlanec - Hommage à l'amiral François FLOHIC

    A l’initiative du Souvenir Français, ce 8 octobre 2011, la Municipalité de Ploubazlanec et l’Union des Anciens Combattants du Goëlo rendaient hommage au parcours d’un enfant du pays : l’Amiral François FLOHIC, en donnant son nom à la place située face à la chapelle de Perros-Hamon.  

    C’est en présence de la famille de l’Amiral, d’une vingtaine de drapeaux de diverses associations patriotiques, des représentants en uniformes ou en civil des trois armes  (terre, air, mer), des élus locaux et départementaux, de la chorale Avel Mor et d’une foule nombreuse que se déroula cette cérémonie.

    Après le dévoilement et le fleurissement de la plaque « Place Amiral FLOHIC » par le Président du Souvenir Français, J.M. COURSON, par Madame Danielle BREZELLEC, maire de PLoubazlanec  et M. Gilbert LE BELLEC, président de l’U.N.C. Goëlo, une jeune a lu « l’Appel du 18 juin ». Des membres de la famille retracèrent ensuite le parcours de l’Amiral Flohic avant  que celui-ci  rappela ses origines ploubazlanécaines, quelques souvenirs de cette époque de sa vie et son engagement auprès du général de Gaulle. Enfin, ce fut le discours de madame Brezellec, maire de Ploubazlanec.

    Après le chant des Partisans et la Marseillaise interprétés par la chorale Avel- Mor et les participants, la cérémonie se termina par le salut aux drapeaux et les remerciements des autorités civiles et militaires.

    Les participants se sont ensuite retrouvés à la salle St Denis, décorée pour la circonstance des peintures de l’Amiral,  pour la projection du film « L’ombre de la grande ombre » retraçant la vie et l’engagement de l’Amiral Flohic auprès du général de Gaulle. Un verre de l’amitié, au cours duquel l’Amiral Flohic dédicaça ses principaux ouvrages, acheva cette cérémonie  

Le parcours de l’Amiral François FLOHIC :

Naissance à Ploubazlanec le 2 août 1920.
Etude à l’Ecole de navigation maritime de Paimpol.
A 19 ans, quitte Paimpol le 18 juin 1940 pour l’Angleterre. 
Engagement le 1er juillet 1940 dans les Forces navales françaises libres (FNFL).
Escorte des convois de l’Atlantique sur la corvette « Roselys ».
Débarquement en Normandie.
Aide de camp du général de Gaulle de 1959 à 1964.
Commandant, avec le grade de capitaine de frégate, de l’escorteur d’escadre ‘La Bourdonnais en 1964.
Aide de camp du général de Gaulle de 1965 à 1969.
Présent auprès du général  de Gaulle au Québec en juillet 1967, à Baden- Baden en mai 1968 pour la rencontre le général Massu  et en Irlande en 1969 suite à l’échec du référendum sur la régionalisation.
Commandant, avec le grade de capitaine de vaisseau, du porte-hélicoptères « Jeanne-d’Arc » de 1969 à 1971.
Auteur de plusieurs livres dont « Ni chagrin ni pitié : souvenirs d’un marin de la France Libre » et « De Gaulle intime ».
Commandeur de l'Ordre de la Légion d'Honneur et Grand Croix de l'Ordre National du Mérite.







Retour Menu Souvenir Français