Limites de la commune au milieu du 19ème siècle

    Dans le deuxième quart du 19ème siècle, le recteur François Rouault ou l’un de ses vicaires, entreprend de faire à pied le tour de la paroisse et décrit sa promenade dans le Registre de Paroisse. Ce document, remarquable de précisions, est le suivant :

« Ligne de démarcation de Pleudihen du côté de Saint Hélen et Lanvallay :
Partant de l’embouchure du ruisseau du moulin de la Falaise dans la Rance, on le laisse à droite jusqu'à celui qui descend du village de l’Osier ; Delà on suit le dit ruisseau jusqu’au chanvril du dit village ; ensuite par derrière le jardin du dit Osier jusqu'à la fontaine dite du Bignon (et cela par erreur, car la ligne de démarcation était par le milieu du jardin et maison de Joseph Gravot). De ce point on suit le chemin du petit Osier et de Cornier conduisant au grand chemin de Saint Malo à Dinan, tournant ensuite à gauche le long du grand chemin jusqu'à celui de la Cour Porée conduisant au chemin du Hêtre. De ce point le long du chemin jusqu'à celui de la Ganterie ou du Clos de la Pierre. De ce point, tournant à gauche le long de ce chemin jusqu’au bout midi du fossé d’une quantité de terre appelée les Corettes (ou Couettes) appartenant à Françoise Jicquel ; De ce point à partir à droite ligne le long du fossé ou douve jusqu’au côté occident du bois du Rocher ; de ce point le long de ce bois jusqu'à la grand route de Dinan à Dol. De ce point par la grand route jusqu’au chemin de la Bégaudière. De ce point le long de ce chemin et de celui des Champs Guillaume jusqu’au milieu de la cour du Mézeray. De ce point à partir à droite ligne par la cour et pignon mitoyen occident de Bertrand Cotiniaux. De ce point par le fossé occident du jardin du dit Cotiniaux et de celui du clos Demoiselle tournant à gauche pour se rendre dans le chemin du domaine Ramard. De ce point le long de ce dit chemin jusqu’au ruisseau du même nom. De ce point tournant à gauche le long du ruisseau jusqu’au Pont au Borgne et au ruisseau fluant de Coetquen au Pont de Cieux. De ce point le long de ce ruisseau jusqu'à l’encoignure du fossé midi et ouest de la garenne de la Ville Jicquel.
Du côté Saint Pierre :
 De ce point à partir dans le sud est le long du fossé et chemin de la dite garenne jusqu'à vis à vis de la moitié de l’étang de la Noë Davy (En ce point MM les recteurs de Pleudihen, Saint Hélen, Saint Pierre pouvaient dîner chacun dans sa paroisse sur une table de forme triangulaire).
Du côté Miniac :
De ce point à partir à droite ligne vers orient jusqu'à la grand route de Rennes à Saint Malo (En cet endroit MM les recteurs de Pleudihen, Saint Pierre et Miniac pouvaient faire la même chose que ci dessus). De ce point tournant à gauche vers nord, par le charrois de Cou-de-chèvre jusqu'à la Roche Blanche (autrefois par la grand route de Rennes jusqu’au chemin de Tressé, et de ce point jusqu’au fossé orient des landes de la Pétonnière, et delà à partir à droite ligne jusqu'à la grand route de Dinan à Dol). De ce point à partir à droite ligne dans le nord est couvrant plusieurs quantités de terre par moitié, tiers et quart, jusqu’au chemin de Basse lande. De ce point à la grand route de Dinan à Dol. De ce point tournant à gauche le long de la grand route jusqu’au chemin de la Ville Blanche. De ce point, marchant le long de ce chemin jusqu'à l’encoignure midi et orient du Clos du Verger appartenant à M. F. Michel. De ce point le long du fossé ou douve jusqu’au clos de la Tremblay. De ce point à partir à droite ligne par une raie de (  )* jusqu’au chemin de Landelle. De ce point le long du dit chemin jusqu’au pont de la Pétonnière. De ce point à partir à droite ligne vers le nord est en coupant un bout de la garenne de la dite Pétonnière pour se rendre au milieu d’une folière située à l’occident du clos de devant de Haute Folie.
De ce point le long du milieu de cette folière jusqu’au chemin du dit village de Haute Folie. De ce point passant le long du dit chemin et entre les deux pignons de haute Folie jusqu’au chemin du Clos Marchand.
De ce point le long de ce chemin qui passe au milieu du village de Mousson jusqu'à l’encoignure midi et orient du fossé du grand bois de la Touche Porée. De ce point partir à droite ligne vers nord, coupant la rabine, pour se rendre dans le creux du fossé du bois des champs Rochoux jusqu’au chemin de la Ville Guillaume qui conduit au bourg de Miniac. De ce point traversant le chemin à partir à droite vers nord, par le fossé ou creux du haut des champs de la Ville Guillaume jusqu’au chemin de la Haute Epine. De ce point traverser ce chemin et passer à droite ligne vers nord, le long de la lande Porée et par le fossé occident du bois de Hirel appartenant à M. de la Mou....* (en 1841 à M. de .....)* jusqu'à la route des landes Ernaux. De ce point entrant dans l’ancien grand chemin conduisant aux 5 chemins. De ce point le long de ce chemin à droite ligne jusqu'à l’encoignure midi et orient du fossé du clos Galoppin. De ce point tourner à gauche le long du fossé ou creux jusqu’au chemin du Clos Boudet et tournant à gauche jusqu’au petit ruisseau du côté occident de derrière la maison de M. Vanier jusqu’au chemin de la basse Ville Boutier. De ce point le long de ce chemin jusqu'à l’encoignure midi et orient du fossé de la prairie de la Chesnaie. De ce point le long du fossé orient de la dite prairie jusqu'à l’ancien grand chemin de Rennes à Saint Malo. De ce point passant ce chemin jusqu'à celui du Haye. De ce point le long de ce chemin jusqu'à la grand route actuelle de Rennes à Saint Malo. De ce point jusqu'à dix mètres dans la dite grand route. De ce point traverser à droite ligne le champ du Clos Labé jusqu'à l’encoignure midi et orient du fossé des vignes Rocher.
Du côté Châteauneuf et Saint Suliac :
De ce point le long du dit fossé ou creux jusqu'à droite ligne vers nord du chemin des 4 Recteurs, savoir Pleudihen, Miniac, Châteauneuf et Saint Suliac. De ce point tournant à gauche et à partir à droite ligne jusqu’au grand chemin de Saint Malo à Dinan par le creux de Pierre Le Breton. De ce point traverser la dite grand route et entrer dans le chemin de Dolet, conduisant à droite ligne à l’étang de la Tourniole par le milieu du village de Penlivart. De ce point le long du dit ruisseau jusqu’au milieu du dit ruisseau du Trumeau du dit moulin (le moulin vers nord est en Saint Suliac, celui vers midi est en Pleudihen). De ce point le long du ruisseau jusqu'à la Rance. De ce point depuis le Port Saint Jean, le long de la dite rivière jusqu’au bout nord du ruisseau nouvellement fait du moulin de la Falaise, point ou nous avons commencé.
Nota : le chemin des quatre Recteurs dont il est mention ci dessus a toujours été regardé comme un lieu ou les Evêques de Dol et de Saint Malo et les susdits quatre Recteurs pouvaient se réunir chacun sur son territoire ».
(* = Illisible).

François Souquet

Retour sommaire