Les Huit Patriotes

Maquisards du corps-franc "Marceau", de la compagnie "TITO"
et F.T.P.F. de Lézardrieux,
tombés à Penvern, en Plounez-Paimpol, le 16 août 1944.




Photo F. Souquet



Le 16 août 1944, les chars américains pulvérisent les dernières défenses du camp retranché de Plounez, tandis que les F.F.I. et les parachutistes encerclent les défenseurs ennemis.
Tout se déroule à la satisfaction générale jusqu’au drame de Penvern. Un monte-paille, piégé, barre la route Plourivo-Paimpol. En le déplaçant, huit maquisards sont déchiquetés par l’explosion d’une mine.

 -------------------------------
 

23h00, le 16 août 1944,

un groupe de volontaires du Corps Franc Marceau, passe à l’attaque d’un blockhaus à Penvern, en Paimpol. Un monte-paille barre le chemin.

…deux à trois minutes, après avoir grenadé le monte-paille, juste avant un bond en avant vers le blockhaus allemand, Louis Le Gac fumait. Je lui dis « jette ta cigarette, les boches sont à cent mètres ». Il me répond tout bas « Je la finis, c’est peut être la dernière »…

dans un bond en avant, à peine couché, j’ai vu à cinq mètre derrière moi une grande flamme,…l’explosion. Je sens un choc à ma cuisse gauche. Je suis blessé.

Le silence,… une drôle d’odeur d’abattoir,… le silence, le groupe est mort,…plus tard, les secours...

Témoignage de Georges OLLITRAULT




François Souquet

Retour page Souvenir Français